• Résultats de l'enquête sur les demandes des catégories A de la CUS

    Avec les négociations Agenda social, un certain nombre de mesures vont être mises en places pour les agents de catégorie C et B. Nous avons donc interrogé les cadres A  sur leurs souhaits.

     

    Un grand merci à celles et ceux qui accepté de prendre de leur temps pour répondre à notre questionnaire.

     

    AU GLOBAL, TOUTES FILIÈRES CONFONDUES

    L’analyse de l’ensemble des questionnaires fait apparaître les préférences suivantes :

     

    1° une demande prioritaire en vue de l’alignement des régimes indemnitaires sur celui de la filière technique (Remarque : Cette demande intéresse aussi les agents de catégorie B).

    la monétisation du compte épargne-temps

    une prime annuelle fixe identique pour tous

    4° l’accès aux chèques-vacances

    5° l’amélioration déroulement des carrières

    6° le remplacement des agents absents

         (Remarque : les chiffres, souvent extrêmes, montrent de grandes différences selon les situations vécues dans les services).

    7° la sensibilité aux sujétions particulières se retrouve en dernier

     

    Dans la partie libre, d’autres souhaits sont apparus, notamment :
    - la participation de l'employeur aux chèques emplois-services universels (CESU),
    - une meilleure souplesse du CET en supprimant la limite des 10 ans, en y intégrant les dépassements de compteurs en fin de cycle etc….,
    - le maintien du régime indemnitaire en cas de changement d’affectation notamment en cas d’une mobilité forcée,
    - une augmentation du nombre de postes dans certains services submergés,

     

    FILIÈRE TECHNIQUE

    Penchons-nous un instant sur ceux appartiennent à la filière technique, et pour qui l’alignement des régimes indemnitaires n’apparaît évidemment pas comme une priorité.

     

    Les demandes sont alors les suivantes :

    1° la monétisation du Compte épargne-temps

    2° les chèques vacances

    la prime annuelle fixe

     

    Viennent ensuite les autres items dans le même ordre que pour l’ensemble de la catégorie A.

     

     

    SUJETIONS PARTICULIERES

     

    La direction propose de rémunérer certaines sujétions particulières, item qui se retrouve en dernier pour l’ensemble de la population. Les cadres concernés y sont toutefois très sensibles, en particulier :
    - au travail en soirée, le week-end ou lors des ponts, que ce soit en horaires décalés ou en astreintes,
    - à la sensibilité de certaines missions opérationnelles,
    - aux responsabilités financières et juridiques,
    à la qualification du personnel encadré.

     

    Par rapport aux deux analyses précédentes, on observe des changements. Priorité est donnée :

    1° à l’alignement des régimes indemnitaires sur celui de la filière technique

    aux sujétions particulières

    3° à une prime annuelle fixe identique pour tous

    4° au déroulement de carrière

    5° au remplacement des agents absents

    6° à la monétisation du compte épargne-temps [peu d’entre eux ont du en ouvrir un !]

    7° aux chèques vacances

     

     Pour cette population, la monétisation du CET et les chèques vacances - apparemment plébiscités par la filière technique et fortement souhaités par l’ensemble des cadres A – n’a pas de réelle importance.

     

    En conclusion

    On sent une très forte attente consistant à rapprocher le régime indemnitaire de celui de la filière technique ; à défaut une prime annuelle fixe à l’instar de celle qui sera mise en place en catégorie C et B pourrait constituer une étape.

     

    L’autre demande importante consiste à monétiser certains jours épargnés et à pouvoir bénéficier de chèques-vacances.

     

    On en tiendra bien évidemment compte dans nos revendications.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :